Menu Fermer

Achat d’une œuvre d’art par votre entreprise | Au-delà de la déduction fiscale

achat d'une oeuvre d'art déduction ficale promotion max rovira

En investissant dans un tableau signé par Max Rovira, votre entreprise peut bénéficier d’une déduction fiscale avantageuse. En parallèle, elle renforce son positionnement de marque auprès de ses clients et de ses partenaires. En effet, l’achat d’une œuvre d’art n’est jamais anodin. Il souligne votre engagement de chef d’entreprise auprès des créateurs contemporains. Qui plus est, il appuie votre stratégie de communication sur le long terme.  

Plus que jamais, l’art fait vendre. Qu’on se le dise : il n’est plus destiné à une certaine catégorie d’acheteurs. Il se démocratise et se connecte à une multitude d’imaginaires très différents, qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels. Dans ce sens, plusieurs mesures ont vu le jour afin de soutenir sa diffusion via l’entreprise. L’achat d’une œuvre d’art est dorénavant à la portée de tous et de tous les budgets. De quoi rendre toujours plus concrète sa diffusion au grand public tout en permettant à de nouveaux artistes d’émerger pour partager leur message à travers leurs créations.

Max Rovira est un artiste peintre côté qui s’inscrit complètement dans cette démarche. Sa peinture incarne une liberté qui transcende les symboles. Il l’évoque en partageant ses souvenirs, son regard sur les faits d’actualité et les rêves qu’il nourrit pour lui et sa famille. Mais aussi pour celles et ceux qu’il rencontre.

Par une technique qui s’efface au profit du sens et de l’émotion, il exprime par ses travaux la naissance de liens nouveaux entre les gens. Des liens qui illustrent notamment ceux que votre entreprise bâtit chaque jour avec ses clients, ses collaborateurs et ses partenaires. C’est pourquoi l’achat d’une œuvre d’art créée par Max Rovira offre l’opportunité de communiquer autrement avec eux.

Achat d’un tableau de Max Rovira : impacts fiscaux et promotionnels

Fiscalement, l’investissement de votre entreprise dans un tableau signé par Max Rovira donne lieu à une déduction. Celle-ci s’applique sur le résultat imposable de l’exercice d’acquisition et des quatre années suivantes par fractions égales plafonnées à 5‰ du chiffre d’affaires. Par exemple, pour un chiffre d’affaires annuel de 500000 euros, la déduction sera de 2500 euros. Sur cinq ans, cela correspond à un tableau de 12500 euros.

Cette déduction concerne les sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés ainsi que les entreprises individuelles soumises à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Pour en bénéficier, l’œuvre doit être exposée dans des locaux de votre entreprise accessibles aux salariés, mais aussi au public. Autrement dit, tout le monde, au-delà de vos seuls clients et partenaires. Vous pouvez également choisir de la confier à un musée ou de la mettre en dépôt dans une institution locale. Dans tous les cas, l’exposition doit être permanente et durer cinq ans minimum. Le public doit pouvoir consulter les conditions et le lieu d’exposition.

Plus qu’une contrainte, il s’agit en réalité d’un excellent moyen de communiquer autrement sur votre entreprise, ses produits/services et ses avantages concurrentiels. N’hésitez pas à valoriser votre passion pour l’art et pour l’œuvre de Max Rovira dans votre stratégie de communication externe et interne, notamment sur votre site web et vos supports print. À la clé : la création de liens nouveaux mettant en lumière la singularité de l’identité de votre société. Et ce, dès l’inauguration de l’œuvre lors de son installation. Puis durant tous vos autres événements dédiés à l’enrichissement de votre portefeuille de prospects et de clients.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *